Le genre et la ville • Entretien avec Sylvette Denèfle

La compréhension de la ville peut être aujourd’hui réamorcée par de nouvelles questions. Le genre en est assurément une. Les études qui y sont consacrées sont de plus en plus nombreuses et témoignent de l’intérêt récent pour ce sujet. Il s’agit de regarder le phénomène urbain en approchant la question sociale de façon transversale et en revenant à la question politique par l’identification d’enjeux comme la domination masculine et l’émancipation sexuelle de différentes tutelles, depuis la sphère de l’intime jusqu’à la régulation politique des espaces publics.

Après avoir beaucoup voyagé et enseigné dans différentes universités en France et à l’étranger, Sylvette Denèfle est aujourd’hui Professeure de sociologie à l’Université François Rabelais. Elle dirige la Maison des Sciences de l’Homme de Tours. Ses recherches sont au croisement des études urbaines et des études sur le genre.

Quelle est la place des femmes dans la ville aujourd’hui ?
Quels sont les apports à la recherche urbaine d’une approche à partir du féminin ?
Qu’est-ce qu’une vision genrée de la ville ?
Pourquoi un mouvement féministe s’est-il répandu dans le second Vingtième siècle ?
Comment la question du genre peut-elle être prise en considération dans les politiques urbaines ?

source : www.metropolitiques.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *