Interview by Social Science Bites (transcription below)

Geographer Doreen Massey wants us to rethink our assumptions about space. In this episode of the Social Science Bites podcast she explains why.

 

David Edmonds: Doreen Massey has made her reputation by studying space, not outer space, space here on planet Earth. Professor Massey is a geographer who wants us to rethink many of our assumptions about space, including the assumption that it is simply something we pass through. She believes that an analysis of spatial relations between, for example, people, cities, jobs, is key to an understanding of politics and power.

La compréhension de la ville peut être aujourd’hui réamorcée par de nouvelles questions. Le genre en est assurément une. Les études qui y sont consacrées sont de plus en plus nombreuses et témoignent de l’intérêt récent pour ce sujet. Il s’agit de regarder le phénomène urbain en approchant la question sociale de façon transversale et en revenant à la question politique par l’identification d’enjeux comme la domination masculine et l’émancipation sexuelle de différentes tutelles, depuis la sphère de l’intime jusqu’à la régulation politique des espaces publics.

Entretien d’Édouard Glissant avec Laure Adler dans « L’invitation au voyage » en 2004.

Henri Lefebvre, sociologue français célèbre, livre l’essentiel de ses idées sur la ville et sur la vie urbaine contemporaine, dont il est l’un des critiques les plus durs. Fustigeant le règne de l’automobile et la commercialisation de toute chose, dénonçant une certaine conception superficielle et facile du progrès, il signale que notre civilisation a dramatiquement raté le tournant de l’époque industrielle (révolue) à l’époque urbaine (actuelle) et préconise, après la réforme agraire, la réforme urbaine.

1972, 34 min 25 s