« Actually I should be alone in the world, I, Steiner, and no living being else. No sun, no culture, me alone on a high rock, no storm, no streets, no banks, no money, no time, no breath. At least then I won’t be afraid anymore. »

 

« En fait je devrais être seul au monde, moi, Steiner, et sinon aucun être vivant. Pas de soleil, pas de culture, moi seul sur un haut rocher, pas de tempête, pas de rues, pas de banques, pas d’argent, pas de temps et pas de respiration. Alors je n’aurais plus peur désormais. »

 

La Maltournée à Saint-Denis, est un espace « délaissé » depuis la construction des routes qui aujourd’hui l’enserrent. Ce lieu sans destination, accessible sans distinction, permet une socialisation « inventive ». Les passants occasionnels comme fidèles m’ont tracé la carte de La Maltournée avant sa disparition.

Gilles Clément • Le tiers paysage

 

 

Metropolis-movie-poster

Metropolis est un film long-métrage allemand réalisé par Fritz Lang en 1926 dont l’action se situe son action dans une ville futuriste du même nom. À Metropolis, les clivages sociaux et les rapports de classe sont la base de l’organisation de la société : les ouvriers travaillent dur dans les sous-sols crasseux de la cité pour assurer sa survie, dirigés d’une main de fer par la caste des dirigeants, qui réside dans de somptueux jardins suspendus sur les hauteurs de la ville. Le film suit le parcours du fils du maître de la cité, qui cherche à renverser l’ordre établi.

Jacques Tati, Playtime (1967) (extrait)